Vous êtes ici

Comment talkspirit a amélioré le travail collaboratif de l'association "Compagnie du bout du nez" ?

Solutions Solidatech 09 octobre 2019 par L'équipe Solidatech
Echange avec Gilles Padié, directeur artistique de l’association "Compagnie du bout du nez", qui revient sur l'utilisation de talkspirit.

Comment avez-vous découvert talkspirit ?

J'avais déjà entendu parler de la solution talkspirit avant le programme de Solidatech. J’étais à la recherche d’une solution facilitant la communication interne. talkspirit était souvent mentionné comme un outil intéressant.  

En découvrant le partenariat talkspirit – Solidatech et son offre de réduction j’ai souhaité tester l’outil. Nous sommes dans une période où nous investissons dans les produits numériques. C’était vraiment le moment opportun pour ce type d’outil.

Pourquoi vous êtes-vous orientés vers talkspirit ? 

Plusieurs facteurs nous ont amenés vers ce type de solutions. Nous travaillons sur une gouvernance partagée et transparente au sein de notre structure. Cette solution permet d’apporter du concret à cette philosophie qui demande des aspects plus collaboratifs.

C'était compliqué au niveau de la coordination et au niveau du partage d'information. Nous sommes une association avec 15 salariés mobiles. Concrètement nous développons des projets collaboratifs avec nos partenaires institutionnels et financiers pour la mise en place de programme d'intervention de clown en milieu hospitalier et EHPAD. Notre domaine d’intervention est en milieu en milieu rural sur 5 départements différents. L’enjeu de communiquer l’information au bon moment aux bonnes personnes est primordiale.

Comment avez-vous mis en place talkspirit au sein de votre structure ?

talkspirit propose un bel accompagnement. Il a vraiment été moteur, cela a fait la différence par rapport à d’autres solutions du marché. Il a fallu opérer un changement de culture en interne. talkspirit nous a beaucoup aidé sur la structuration de l’outil, en apportant sa méthode et son expertise.

Nous fonctionnons plutôt par projet, alors que talkspirit doit être organisé par équipe. Il était donc intéressant de confronter nos visions. Cela a permis d’amener une certaine dynamique dans nos réflexions. Aujourd’hui nous construisons un projet autour d'une équipe et de ses actions, en laissant une grande autonomie.

Que vous a apporté talkspirit ? 

En quelques mois talkspirit nous a permis de rendre les projets plus efficients. Le suivi est partagé et l’information est disponible pour l’ensemble des membres.  Les différentes équipes sont informées des avancées en un seul et même endroit. talkspirit nous a donc apporté de la transparence, et une mise en application de notre philosophie de gouvernance. 

Quelle est la suite pour votre structure ?

Nous avons encore beaucoup de choses à améliorer car nous n’utilisons pas tout le potentiel de la solution. Nous sentons qu’il y a une grande marge de progression. Cela nécessite de développer une culture d'utilisation autour de cet outil. 

Une des pistes de réflexion est de généraliser l’utilisation de Trello pour la gestion de projet. Je l'utilisais par affinité, mais j'aimerais que cela se répande dans la structure.

Par ailleurs nous allons de nouveau solliciter talkspirit pour faire un point sur notre utilisation de la solution et voir comment on peut aller plus loin.

 

Propos recueillis par l'équipe Solidatech, de l'association "Compagnie du bout du nez". 

Comment devenir bénéficiaire ?
1
Je m'inscris gratuitement
2
Je reçois la confirmation par mail
3
Je passe commande