Vous êtes ici

Quelle stratégie de communication digitale pour votre association ? (2/2)

Conseils et astuces 02 mars 2021 par L'équipe Solidatech
Dans l'article précédent, nous avons défini les objectifs de votre communication digitale selon les différentes cibles et les différents canaux. Maintenant, nous allons voir comment créer des campagnes de communication engageantes.

4. Utilisez la technique de communication pertinente

Maintenant, il s’agit de trouver la tournure adéquate pour faire passer votre message. Pour cela, il existe différentes techniques de communication. 

  • Le storytelling 

Tout d’abord, le storytelling vous permet de capter l’attention en montrant la personnalité de votre association. L’idée est de susciter des émotions en utilisant un récit dans sa campagne de communication. Il existe deux types de storytelling : 

> L’origine de l’association 

A l’origine, quelles étaient les motivations du fondateur de votre association ? Pour certains, cela revient à mettre en avant le mythe du fondateur. 

L’exemple le plus parlant est celui d’Emmaüs et l’Abbé Pierre, figure de la lutte contre la misère dans le monde et mondialement connu pour son cri d’appel à la mobilisation durant l’hiver 1954. 

Il ne faut pas hésiter à mettre en avant une figure de votre association qui témoigne des valeurs que vous prônez par ses actions.

Pour d’autres, il peut être intéressant de rappeler pourquoi l’association a été créée, est-elle née d’un besoin de la société ? Souhaitait-elle répondre à un enjeux sociétal ? 

Par exemple, l’Association internationale des Journées de la Schizophrénie a lancé en 2020 une mini-série de 4 épisodes pour sensibiliser à la schizophrénie et rappeler ce qu’est cette maladie. Cela rentre dans leur projet originel de sensibiliser le grand public au sujet, et d’intégrer au mieux les personnes touchées de schizophrénie.

> La mise en lumière des membres de l’association 

Quoi de mieux pour parler de votre association que les personnes qui la composent ? L’histoire d’un de vos bénéficiaires, son parcours, le choix de son engagement… Ou de vos adhérents, et expliquer concrètement en quoi l’association a eu un impact dans son quotidien. 

La plateforme Benevety a utilisé cette technique de communication pour promouvoir le bénévolat à distance. 


Autre ressource : 
Le storytelling ou comment renforcer l’impact de votre association 

  • Les émotions 

Par ailleurs, les émotions vont influer sur la mémoire et les comportements de votre cible. Susciter des émotions chez votre public va permettre de laisser une trace de l'expérience associée à votre association qu’il souhaitera ensuite raconter. Cela permet d’alimenter le bouche à oreille. 

> La peur, la tristesse, la colère 

Ces émotions sont utilisées en méthode de prévention

L’association 30 Millions d’Amis a par exemple réalisé une campagne de sensibilisation contre l’abandon des animaux de compagnie. Le jugement d’un chien, suite à son abandon par ses propriétaires, est ainsi mis en scène dans une vidéo de moins de 2 minutes. 

> La joie 

Pour remercier vos bénéficiaires, bénévoles, ou adhérents, la joie est une émotion intéressante car elle procure de la fierté, et donne envie de s’engager davantage

L'exemple de l'association Petits Princes est très parlant, elle publie régulièrement les souhaits des enfants réalisés. 

> La surprise, l’intérêt, le désir 

Pour vous faire connaître, ou faire connaître un nouveau service proposé par votre association, quoi de mieux que de marquer les esprits

Cette campagne d’affichage de WWF est un bon exemple ; elle interpelle et suscite notre curiosité. 

 

5. Evaluez vos communications précédentes, et ajustez les suivantes en conséquence 

Pour finir, lorsque vous avez suivi toutes ces étapes, il ne vous reste plus qu'à évaluer la portée de votre communication pour l’ajuster les fois suivantes et trouver les meilleures communications selon votre activité. 

Si vous avez choisi comme canal de communication les réseaux sociaux, il faut alors analyser les statistiques de vos comptes et de vos posts. Par exemple si vous souhaitez gagner en notoriété, il est intéressant d’observer les impressions de vos posts et le nombre d’abonnés, comme dans l’exempe ci-dessous. Si vous souhaitez mobiliser une communauté, l’engagement est alors la statistique intéressante à surveiller. 

Exemple de tableau de bord Solidatech pour les réseaux sociaux
Exemple de tableau de bord Solidatech pour les réseaux sociaux

Pour vos campagnes d’e-mailing, il est intéressant d’observer le taux de clic et le taux d’ouverture pour voir si vos contacts sont intéressés par votre contenu. Pour une analyse plus poussée, vous pouvez aussi regarder l’élément le plus cliqué de votre emailing pour connaître les sujets qui plaisent le mieux.

Concernant votre site internet, utilisez Google Analytics pour connaître le nombre d’utilisateurs, les pages les plus consultées et donc savoir sur quoi vous concentrer et comment développer votre site.

Exemple de tableau de bord Solidatech pour le site internet
Exemple de tableau de bord Solidatech pour le site internet

Idéalement, le reporting est à faire mensuellement. N’hésitez pas à garder une case par mois pour les données intéressantes supplémentaires (le type de post qui a marché le mieux marché sur la période, par exemple, ou encore l'article le plus lu ce mois-ci sur votre site internet). Il vous permet de constater des tendances, les actions de communication qui marchent le mieux : posts, sujets de mailing, types de contenu qui intéressent sur votre site… 

Une bonne stratégie de communication, clairement définie, vous permettra de gagner du temps sur le long terme et d’avoir un message cohérent auprès de vos interlocuteurs. Suivez ces étapes, et la communication digitale n’aura plus de secret pour vous ! 

Comment devenir bénéficiaire ?
1
Je m'inscris gratuitement
2
Je reçois la confirmation par mail
3
Je passe commande